Turquie

Visite guidée Turquie : besoin d'un guide professionnel ?

La Turquie s'étend de l'Europe de l'Est à l'Asie Mineure. Culturellement, elle est liée aux anciens empires grec, perse, romain, byzantin et ottoman. Istanbul, ville cosmopolite sur le détroit du Bosphore, abrite la célèbre église Sainte-Sophie, avec sa coupole aérienne et ses mosaïques chrétiennes, la gigantesque Mosquée bleue du XVIIe siècle et le palais de Topkapı (env. 1460), ancienne demeure des sultans. Ankara est la capitale de la Turquie moderne. Les principales destinations touristiques incluent Antalya, ville située aux portes de la région méditerranéenne du sud, surnommée la "Riviera turque" ou encore la "côte turquoise", et les péninsules de Bodrum et Çesme, en bordure de la mer Égée. Les sites archéologiques d'intérêt incluent les vestiges de Troie et de Pergamon, les ruines romaines de Hiérapolis, sans oublier la cité antique d'Éphèse. La région centrale semi-aride de Cappadoce, et Göreme en particulier, est connue pour ses "cheminées de fée" (grandes formations rocheuses coniques), ses habitations troglodytiques de l'âge du bronze ayant abrité les premières églises chrétiennes, et les cités souterraines de Derinkuyu et Kaymakli. Pamukkale est connue pour ses terrasses de travertin, des sources chaudes.

Quand vous y rendre ?

Les visiteurs affluent surtout en juillet-août, par temps chaud et calme, une période idéale pour la plage. Pour Istanbul et la Cappadoce, la période de pointe se situe de mars à juin et en septembre-octobre, lorsque le climat est plus tempéré. Dans les terres, l'hiver (nov.-févr.) est froid et souvent neigeux. Les événements phares incluent le Festival du film d'Istanbul (avril), le Festival de musique d'Istanbul (mai-juin), la Foire internationale d'Izmir (sept.) et la fête nationale (29 oct.). La Journée de l'ANZAC est fêtée à Gallipoli le 25 avril. Les jours fériés religieux sont l'Aïd el-Kebir (date variable) et l'Aïd el-Fitr (date variable).

Les principales villes à visiter